11 Mai

Cobbler à la rhubarbe

DSC_0457

Le printemps est enfin là -un printemps un peu étrange, qui a commencé comme un été et hésite encore entre giboulées de mars et orages d’août… Mais en tout cas, la rhubarbe est arrivée en même temps que le beau temps dans notre panier de fruits et légumes en direct de la ferme. Dans notre petit jardin, elle a l’air d’avoir envie de se développer, et n’a pas encore subi l’attaque en règle des pucerons à laquelle nos rosiers doivent faire face, mais il va falloir lui laisser encore un peu de temps pour obtenir de belles tiges -par miracle, les chouquettes n’ont pas l’air trop intéressées par les tiges rouges aux feuilles frisotées, et résistent donc à la tentation de faire leurs bouquets et leur dînette avec ces plantes-là.

Parmi les nombreuses recettes à la rhubarbe dans mes relevés désordonnés -j’essaie désespérément de reprendre le contrôle sur mes listes et mon éparpillement de documents, photos et coupures de journaux, je sais que je finirai par y arriver… un jour!- j’avais très envie de tester un cobbler. Le cobbler, gâteau d’été simple et familier typiquement américain, est une couche de fruits cuite avec une pâte à gâteau dessus. Pour expliquer très simplement et un peu plus clairement, c’est un peu comme un crumble, sauf que la pâte sur les fruits est fondante et moelleuse plutôt que sablée et croustillante. On peut en faire de délicieux avec à peu près tous les fruits bien juteux et acidulés de printemps et d’été (les fruits rouges sont parfaits, mais la pêche marche aussi très bien, surtout quand elle est associée à la myrtille, ou encore les abricots). Je n’aime pas trop les crumbles, qui me rappellent un peu trop les années 90 et sont souvent trop sucrés (quand ils sont aux pommes), ou trop violemment acides (quand ils sont aux fruits rouges), à mon goût, mais je serais heureuse de me nourrir quasi-exclusivement de cobbler tout l’été.

DSC_0466

La recette est plutôt simple et ne nécessite pas de matériel ni d’ingrédients particuliers (pour une fois), juste un tout petit peu de patience pour éplucher et découper le kilo de rhubarbe. Mais je vous promets que ça en vaut largement la peine. Elle est largement inspirée de cette recette (encore un blog -en anglais- extraordinaire, avec de belles photos et de longues explications, plus le sens de l’humour très sympathique de l’auteure). Si vous aimez la rhubarbe et que vous en voulez encore après celle-ci, je vous recommande le big crumb coffee cake, les strawberry rhubarb crisp bars, et les rhubarb cream cheese hand pies, ainsi que, dans un autre registre, le strawberry rhubarb soda syrup -toutes testées et approuvées. Mais je vous engage à commencer par ce gâteau: c’est un dessert ou un goûter formidable. Si la fête des mères n’est pas encore passée chez vous, vous pouvez même le préparer pour votre maman.

DSC_0476DSC_0490DSC_0494

 

***************************************************

Cobbler à la rhubarbe
inspiré de cette recette

200g farine
50g sucre
7g levure chimique
1 pincée de sel
85g beurre
2 jaunes d’oeufs
160ml +15ml crème liquide
1kg rhubarbe
100g sucre
1cs sucre roux

Préparer la pâte- Mélanger la farine, le sucre, la levure et une pincée de sel. Ajouter le beurre coupé en petits dés, et mélanger avec un mélangeur à pâtisserie (je viens de découvrir le nom de ce joli instrument), si vous en avez un, ou à la fourchette. La taille des morceaux de beurre ne doit plus dépasser celle de petits pois fins. Ajouter alors la crème liquide (160ml) et les jaunes d’oeufs et travailler à la fourchette. Lorsque la pâte commence à s’agglomérer et devient difficile à travailler à la fourchette, la pétrir rapidement à la main pour la rassembler.
N.B. : Vous pouvez aussi faire tout ça dans un robot équipé d’une lame -le mien (un très beau cadeau de mes copines traductrices, aussi compact que la cuisine que nous avions à l’époque) est trop mini pour ça.
Prélever des boules de pâte à l’aide d’une cuillère à soupe ou d’une cuillère à glace et les déposer sur une plaque, puis les aplatir légèrement. Laisser reposer au réfrigérateur 20 minutes à 2 heures.
Préparer la rhubarbe- Pendant que la pâte repose, laver les tiges de rhubarbe et les couper en tronçons de 2 cm environ, en épluchant les tiges au fur et à mesure (si les tiges sont épaisses; pas besoin d’éplucher si vous avez des tiges fines et peu ligneuses).
Placer la rhubarbe dans un plat à four rectangulaire (environ 20×30 cm) avec le sucre  (si vous avez de la vanille, n’hésitez pas à ajouter quelques grains avec). Laisser macérer un petit quart d’heure.
Faire cuire- Préchauffer le four à 180°C.
Disposer les morceaux de pâte sur la rhubarbe en laissant quelques centimètres d’écart entre deux. Avec un pinceau, étaler les 15ml de crème liquide restants et saupoudrer de sucre roux.
Enfourner pour 40 à 45 minutes, jusqu’à ce que la pâte soit légèrement dorée et que la rhubarbe ait produit un jus rose qui fera des bulles.
Vous pouvez servir avec de la crème fraîche ou de la glace à la vanille (sans rien, mais avec un thé glacé, c’est délicieux aussi!).

DSC_0315

 

 

Une pensée sur “Cobbler à la rhubarbe

  1. Très bon ! J’aime bien ajouter des abricots secs avec la rhubarbe ou de l’eau de fleur d’oranger dans la pate !

  2. Pingback: Parfait glacé au yaourt, coulis framboise et rhubarbe |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *