07 Juin

Gâteau au citron, glaçage aux fleurs de sureau

Gâteau aux fleurs de sureau- Ingrédients

Dans le tout petit jardin de notre maison, il y a un sureau. C’est l’un des rares rescapés des travaux qui ont ravagé le véritable havre de verdure (je ne trouve pas de meilleur terme que ce cliché complètement désuet, pardon!) qui nous avait charmés dès la première visite -je me rappelle les pompons jaunes qui envahissaient tout un pan de mur, la clématite qui grimpait sur la minuscule annexe tenant à peine debout, les fraises sauvages et les rosiers posés au beau milieu du carré d’herbe. Je m’étais tout de suite vue planter mille fleurs et plantes aromatiques sur ce jardinet placé de façon tout à fait à-propos derrière la cuisine. J’ai dû défendre âprement le sureau, qui me semble complètement indispensable comme abri pour les oiseaux et support à guirlandes et lampions divers autant que comme témoignage de l’histoire de notre maison et de ses occupants précédents (j’ai un attachement un peu idiot à certaines choses…). Comme j’aime passionnément toutes les boissons à la fleur de sureau, il était en plus évident pour moi que ce serait une ressource précieuse en cuisine.

Mais j’avais laissé passer la saison des fleurs l’an dernier, puis celles des fruits, sans trouver le temps d’explorer la question. Cette année, je me suis donc attelée aux recherches dès l’explosion des grappes de toutes petites fleurs blanches dans l’arbre. J’ai constitué une petite collection d’histoires et de traditions (le grand fût dans le jardin où le père d’une copine danoise faisait macérer les fleurs quand elle était enfant, la cueillette en ville de Luisa Weiss, le jardin de rêve de deux autres blogueuses berlinoises, les traditions familiales de la chef suédoise dont la très chouette table n’était pas loin de chez nous il n’y a pas si longtemps) et identifié quelques recettes qui m’ont semblées « prioritaires » pour cette année. Il fallait bien sûr commencer par du sirop.

Gâteau aux fleurs de sureau 1

Mais je n’ai pas eu la patience d’attendre la fin de la phase de macération pour essayer la très jolie recette de Linda Lomelino, dans son livre qui est à la fois magnifique et plein de vrais trucs pour faire des gâteaux aussi beaux que bons. J’ai donc utilisé le cordial, qui est un cousin britannique du sirop, plus léger, de Marks & Spencer -vous pouvez aussi trouver du sirop de fleurs de sureau chez Ikea, pour info. La recette est en fait un gâteau léger parfumé au citron et nappé d’un glaçage aux fleurs de sureau. C’est tout simple, mais décoré d’une ombelle de fleurs sur le dessus, c’est peut-être le gâteau à l’aspect le plus délicat que j’ai confectionné.  Si on a un moule à kougloff, c’est encore plus joli -mais sinon, un simple moule à manqué doit fonctionner très bien aussi!

Gâteau aux fleurs de sureau

**********************************************

Gâteau au citron, glaçage aux fleurs de sureau

pour le gâteau
75g beurre
185g sucre
2 oeufs
180g farine
2cc levure chimique
100ml lait
1 citron (le zeste uniquement)

pour le glaçage
100g sucre glace
3 cs sirop de fleurs de sureau (ou cordial)

Préchauffer le four à 175°C.
Beurrer et fariner un petit moule à kougloff -la recette préconise un moule d’1,5L, ce qui est la taille de mon moule, et qui a donné un gâteau joli, mais qui ressemblait plus à une couronne qu’à un majestueux édifice tout en hauteur comme celui de la photo du livre; s’il se trouve que vous avez justement un moule plus petit, disons d’1L, je pense que ce sera même encore mieux.
Faire fondre le beurre et laisser refroidir un peu.
Fouetter le sucre et les oeufs jusqu’à obtenir un mélange clair très aéré et mousseux.
Incorporer la farine, la levure et une pincée de sel.
Ajouter le beurre, ainsi que le lait et le zeste de citron. Bien mélanger pour obtenir une pâte homogène.
Verser dans le moule et enfourner pour 45 à 50 minutes. Laisser refroidir légèrement dans le moule avant de démouler sur une grille.

Mélanger le sucre glace et le sirop ou cordial. Verser le glaçage sur le gâteau en le laissant couler sur les côtés. Décorer de quelques ombelles de fleurs de sureau.

**********************************************

D’autres idées pour utiliser les fleurs de sureau, si vous avez le bonheur d’en avoir aussi à disposition:

Et s’il vous reste du sirop:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *