24 Mai

Les essentiels du DIY

diy_2

Voilà un peu plus de deux mois que je vous parle de spray anti-monstres, d’abeilles aimantées ou de déodorant au citron, bref de Do it yourself. C’est bien joli tout ça, mais il serait temps que je vous explique dans les grands lignes comment ça marche et surtout ce qu’il vous faut pour vous lancer dans l’aventure.

Mon ancienne professeur de physique/chimie nous disait toujours lorsqu’on avait oublié nos manuels scolaires « les mauvais ouvriers ont toujours de mauvais outils » (vous noterez qu’elle savait encourager ses élèves !). N’en déplaise à Madame D…, je ne suis pas tout à fait d’accord avec ce proverbe, selon moi (dans le monde du DIY en tout cas) il n’y a pas de mauvais ouvriers ou de mauvais créateurs, il y a juste une méconnaissance des outils ou l’utilisation d’outils non appropriés ou de mauvaise qualité. Je vais donc vous faire une petite liste non exhaustive des outils dont il faut disposer pour faire des DIY.

Les basiques

Pour commencer, il vous faut des outils de base :

  • De la colle en stick (le célèbre tube jaune par exemple) qui va vous servir à coller les papiers sans laisser de trace par opposition à la colle liquide.
  • De la colle ultra forte.
  • Des ciseaux qui coupent bien (ça paraît évident mais je suis sûre que vous avez aussi dans un tiroir une vieille paire toute rouillée).
  • Un coin tranquille à l’écart des petits doigts baladeurs et avec une table c’est mieux.
  • Du temps…du temps pour préparer…du temps pour créer…du temps pour ranger. Un DIY ne se fait malheureusement pas en 5 minutes.

Les outils en plus

Une fois que vous avez mis le doigt dans le monde merveilleux du DIY vous allez découvrir des outils magiques qui vont permettront de donner vie à vos créations.

  • Le washi tape, ce un joli ruban adhésif que vous voudrez coller partout.
  • La pâte polymère (Fimo par exemple). À mi chemin entre la pâte à sel et la pâte à modeler, elle vous permettra de réaliser une foule de petites créations.
  • La peinture acrylique, à l’huile, à l’eau.
  • Les nombreuses sortes de papier: classique, crépon, soie, calque, métallisé, kraft…
  • Les paillettes, gommettes, stickers, rubans, raphia…
  • La laine et les tissues.
  • Les objets du quotidien : pots de yaourt, boîtes de céréales, rouleaux d’essuie-tout ou de papier toilette, baguettes chinoises… Tout est matière à être transformé et réutilisé. Vous allez découvrir des trésors dans vos placards !

Et enfin l’ingrédient le plus important : l’ENVIE

La motivation

Les DIY c’est comme tout, vous n’arriverez pas à grand chose sans motivation. Souvent mes amies me disent « Comment parviens-tu à faire tout ça ? moi je n’y arriverai jamais, je ne suis pas aussi douée toi » , merci les filles c’est très gentil mais je ne suis pas douée, j’ai juste un peu plus d’entraînement et j’ai surtout envie de faire les choses. Si cela peut vous rassurer, j’ai pas moins de 10 billets en attente,  j’ai les idées mais je ne les ai pas encore matérialisées par manque d’inspiration et si je m’y mets sans conviction je vais rater ma création.

Peu importe que vous ayez deux mains gauches, si vous êtes motivé vous y arriverez. Et si vous avez peur de vous lancer, je peux vous donner un coup de pouce. Je suis là pour vous mettre le pied à l’étrier en vous soufflant deux/trois idées et en vous prouvant qu’avec cinq boules et 1 serpentin on peut faire un petit cochon !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *